Une histoire de famille

Les Caves KRIER Frères, c’est tout d’abord une histoire familiale depuis 4 générations: Jean Krier (1847-1917) était à la fois vigneron, commissionnaire en vins, tonnelier et charron. Il fonda, avec 2 de ses 10 enfants, François et Jean-Pierre, la première société à Bech-Kleinmacher, qui établissait son premier bilan en 1914.

Ensuite, en 1922, la firme s’installa dans le haut de Remich, à proximité de la station de chemin de fer pour faciliter l’expédition des vins en fûts vers la Belgique, les Pays-Bas, et via le port d’Anvers vers le Danemark et même les pays baltiques. Vu cette évolution rapide, ce fut à ce moment qu’un 3ème frère, Auguste, acquit des parts de la société.

La situation à l’époque amène les dirigeants d’abandonner l’exploitation viticole pour se consacrer exclusivement à la commercialisation de vins produits par d’autres vignerons.

En 1929, François Krier (1888-1960) fut l’heureux père d’un fils, Jean Krier, père des propriétaires actuels. Soucieux de s’assurer une production optimale, tant en volume que surtout en qualité, la stratégie d’approvisionnement fut complètement changée dès les années ’60. L’achat de vins finis fut remplacé par la création d’un domaine viticole privé. Afin de couvrir la totalité des besoins, la production propre est complétée par l’achat de raisins d’un certain nombre de vignerons indépendants. Jean et Paul Krier, qui avaient repris la société de leurs pères respectifs François et Auguste, ont continué avec le même zèle et savoir-faire comme leurs ancètres et ont guidé le sort de l’entreprise jusqu’en 1989, quand deux des trois enfants de Jean : Michèle et Marc se sont associés pour diriger la société dans le 3e millénaire.